Le Barracuda (Sphyraena Sphyraena)

Le Barracuda, connu sous de multiples noms régionaux et internationaux, est un membre fascinant de la famille des Sphyraenidae, souvent appelé brochet de mer en raison de sa ressemblance avec le brochet d’eau douce. Ce prédateur efficace des mers tempérées et tropicales joue un rôle significatif dans les écosystèmes marins et est une prise prisée des pêcheurs sportifs.

Alimentation

Dès leur plus jeune âge, les larves de barracuda commencent par se nourrir de micro-organismes avant de s’attaquer rapidement à des proies vivantes, y compris des poissons jusqu’à la moitié de leur taille. Ce régime alimentaire agressif, qui comprend des alevins, des mulets, des sardines et des anchois, rend les jeunes barracudas vulnérables à la prédation par leurs aînés. À l’âge adulte, leur diète se compose principalement de gros poissons, illustrant leur nature piscivore dominante.

Description et Taille

Le barracuda présente un corps allongé et fusiforme, caractérisé par une mâchoire prognathe et acérée. Son dos est verdâtre, tandis que son ventre est blanc argenté, doté de gros yeux adaptés à la chasse. Les spécimens méditerranéens peuvent mesurer de 60 cm à 1,20 m, et les tendances actuelles suggèrent qu’ils pourraient atteindre 1,50 m dans un avenir proche.

Habitat

Les barracudas privilégient les eaux côtières et sont souvent trouvés près des ports, où ils peuvent se cacher et chasser dans les profondeurs. Les jeunes et moyens spécimens fréquentent les ports aux eaux profondes, tandis que les grands individus préfèrent les abords des entrées des ports, offrant des opportunités de chasse optimales.

Reproduction

La reproduction des barracudas s’étend de fin mai à la fin de l’été, avec des femelles pondant jusqu’à 300 000 œufs. Ce cycle reproductif prolongé assure la prolifération continue de l’espèce dans ses habitats favoris.

Conclusion

Les barracudas sont devenus des habitants réguliers des côtes méditerranéennes, suscitant l’intérêt et parfois l’inquiétude quant à leur impact sur les écosystèmes locaux. Leur présence croissante et la taille grandissante des spécimens capturés révèlent les changements environnementaux en cours dans la Méditerranée. Pour les pêcheurs sportifs, le barracuda représente un défi captivant, offrant des combats spectaculaires et valorisant la richesse et la diversité de la vie marine dans la région. Leur gestion et leur conservation nécessitent une attention particulière pour maintenir l’équilibre des écosystèmes marins tout en permettant la poursuite de cette pêche sportive passionnante.