Saumon de fontaine (Salvelinus fontinalis)

Le saumon de fontaine ou Omble de fontaine, connu scientifiquement sous le nom de Salvelinus fontinalis, est un poisson d’eau douce originaire d’Amérique du Nord.
Il appartient à la famille des salmonidés, qui inclut aussi les truites et les saumons. Voici quelques caractéristiques notables de cette espèce :

Alimentation

C’est un prédateur vorace qui se nourrit de petits poissons, d’insectes aquatiques, de crustacés et parfois de matières végétales.

Insectes aquatiques : Ils constituent la majeure partie de l’alimentation de la truite mouchetée. Cela inclut les larves d’insectes comme les éphémères, les trichoptères et les plécoptères, ainsi que leurs formes adultes.
Insectes terrestres : Les saumons de fontaine peuvent également se nourrir d’insectes tombés dans l’eau, tels que les fourmis, les mouches, et d’autres petits insectes volants.
Petits poissons : À mesure qu’ils grandissent, les saumons de fontaine peuvent devenir piscivores, se nourrissant de poissons plus petits que eux, y compris d’autres truites juvéniles ou d’autres espèces de petits poissons présents dans leur écosystème.
Crustacés : Certains crustacés comme les gammares (scuds) et les écrevisses font également partie de leur régime, surtout là où ils sont abondants.
Vers et autres invertébrés : Les vers de terre et d’autres petits invertébrés sont aussi consommés, particulièrement après des pluies lourdes lorsque ces proies peuvent être emportées dans les cours d’eau.
Amphibiens et leurs larves : Dans certains habitats, les larves d’amphibiens, telles que les têtards, peuvent également faire partie de leur alimentation.

    La diversité alimentaire du saumon de fontaine lui permet de s’adapter à différents environnements et de maximiser les ressources alimentaires disponibles dans son habitat naturel. Cette variété contribue également à sa croissance et à son succès en tant qu’espèce dans des habitats variés.

    Morphologie

    Le saumon de fontaine possède un corps allongé et légèrement comprimé latéralement, typique des salmonidés. Sa peau est habituellement couverte de motifs complexes comprenant des taches de couleur rougeâtre, rose ou orange, souvent encerclées de bleu. Son dos est généralement de couleur vert sombre à bleu-vert, se fondant dans des flancs plus clairs et un ventre blanc ou jaunâtre.
    La taille peut varier considérablement selon les habitats, mais généralement, ces poissons mesurent entre 25 et 40 cm de longueur. Dans certains lacs ou rivières avec beaucoup de ressources alimentaires, ils peuvent atteindre des tailles plus importantes.

    Habitat

    Le saumon de fontaine préfère les eaux froides et bien oxygénées des ruisseaux, rivières, lacs et étangs. Il est fréquemment trouvé dans des zones où le courant est modéré à rapide, et il apprécie les substrats rocheux ou sablonneux.

    Reproduction

    La reproduction a lieu généralement en automne. Les femelles déposent leurs œufs dans des nids creusés dans le gravier des cours d’eau. Les œufs éclosent en hiver ou au début du printemps, selon la température de l’eau.

    Distribution

    Originairement répandu dans l’est de l’Amérique du Nord, le saumon de fontaine a été largement introduit dans d’autres régions du monde, y compris en Europe et en Nouvelle-Zélande, pour la pêche sportive et l’aquaculture. (Introduite en France au début du XXe siècle.)
    En France il est présent dans les régions montagneuses comme les Alpes, les Pyrénées, les Vosges, le Massif Central, et même en Corse.

    Conclusion

    Le saumon de fontaine est très apprécié pour la pêche sportive en raison de sa vivacité et de son habileté à lutter. En plus, il est souvent utilisé dans les programmes de repeuplement et de conservation des habitats aquatiques.