Dorade - Daurade (Sparus Auratus)

 Dorade - Daurade (Sparus Auratus)
 
Famille : Sparidés
Nom usuel : Daurade, Daurade royale, Dorade, Aurade, Aourado (provencal), Aourada (nicois), .
Cependant dans notre région et plus particulièrement à Nice Aourada ou improprement Daurada sont utilisés fréquemment.
Nom étranger :Oraga - orata (Italien) jeraff - warka (tunisien) tsipoura (grec) cipura (turc) gilt head bream (anglais)
Nourriture : Elle se nourrit de :
- Bibis
- Piades (bernard-l'ermite)
- Vers de sable, vers de chalut, (vers en tous genres)
- Oursins
- Moules
- Palourdes
- Crustacés (crabes, crevettes)
- Petits céphalopodes
- Petits poissons (anchois, sardines, ...)
Taille : 25/35 cm - maxi 60/70 cm
Poids : 1 à 4 kg - maxi : 6 kg
Description : Corps ovale, profil de la tête arrondi et busqué, museau aplati, yeux noirs cercles de vert-gris, grande nageoire dorsale à rayons épineux . Coloration bleutée à reflets dorés pour le dos et les flancs, parcouru par des lignes longitudinales brunes et gris argentés . En arrière des yeux se trouvent deux tache violacées, une autre, couleur or sur les opercules, et pour en finir celle rouge orangée semblable à une goutte de sang étalée. Et nous n'oublierons pas sa véritable identité : le croissant dore qui ceint son front et qui lui a valu le surnom de "sourcils d'or". Sa bouche est une véritable usine à broyer, elle est munie de 4 rangées de molaires situées à l'arrière, de 4 à 6 canines et d'incisives . Elle peut facilement écraser les coquillages les plus coriaces bernard-l'ermite, escargot de mer, etc ......
Mœurs et Habitat : Ce poisson magnifique hante les îlots rocheux à proximité de banc de sable ou de gravillons , aux abords des ports (aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur), dans les lagunes ainsi que dans les estuaires. Les forets de posidonies sont aussi les lieux de prédilection comme d'autres sparidés .
Reproduction : C'est un poisson hermaphrodite. Mâle jusqu'à l'âge de trois ans environ (30 à 40 cm) il devient ensuite femelles et ponds environ 200 000 par kilo de son poids. Les œufs fécondés restent en surface et éclosent au bout de trois jours. Les alevins sont alors très vulnérables.
Conclusion : Ce poisson est quasi mythique par sa rareté, il y a quelques années il pouvait atteindre des poids avoisinant les sept à huit kg, pour des longueurs de soixante à soixante dix centimètres. De nos jours une prise de 5 kg devient presque exceptionnelle. La daurade a une maille légale de 23 cm.
Détails : Horizons Pêche fr
Horizons Pêche

Horizons PêcheJe m'appelle Guillaume CAZES, je suis Moniteur Guide de Pêche professionnel sur le Golfe du Morbihan, mon entreprise est Horizons Pêche. Je me suis lancé dans le guidage pour partager ma passion, faire découvrir le Golfe du Morbihan et sensibiliser...

www.horizons-peche.fr | Détails
Dorade - Daurade (Sparus Auratus) - page 1 1 2 sur 2

 

Infos



Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2022
Themes-Arfooo.fr
Déclaration à la CNIL n° 1039333
Pechez.com - 1996 - 2022
Mansouri Jean- Paul : +336 5114 0896

Statistiques des visites



Nous sommes le 27-01-2023
Il est 21:28
Visites : 1133533
Aujourd'hui : 372