Le Vairon (Phoxinus Phoxinus)

Le Vairon, connu sous une multitude de noms régionaux et internationaux comme minnow en anglais ou elritze en allemand, appartient à la famille des Cyprinidés. Ce petit poisson est répandu dans les eaux claires et oxygénées à travers l’Europe, apprécié pour sa simplicité à pêcher et sa valeur en tant qu’appât.

Alimentation

Vorace et peu sélectif, le vairon consomme une variété d’aliments de petite taille allant du plancton aux petits invertébrés, insectes aquatiques, algues, petits alevins, œufs de poissons, vers de vase, et crustacés. Cette diète variée lui permet de prospérer dans divers environnements aquatiques.

Caractéristiques Physiques

Le vairon présente un corps presque rond, couvert de minuscules écailles, avec une ligne latérale incomplète et des nageoires arrondies. Sa petite taille, de 4 à 8 cm en moyenne, et son poids de quelques grammes seulement, en font l’un des plus petits poissons d’eau douce exploités par les pêcheurs.

Habitat

Préférant les eaux claires, propres et bien oxygénées, le vairon occupe aussi bien les rivières de plaine que les lacs de montagne, jusqu’à des altitudes de 2000 m. Il vit en bandes près des berges, ce comportement grégaire lui permettant de mieux échapper aux prédateurs.

Reproduction

Le vairon atteint sa maturité sexuelle à l’âge de trois ans, avec une reproduction qui débute à la fin du printemps. Les femelles pondent entre 500 et 4000 œufs sur des fonds de gravier ou de sable. Durant la période de fraie, les mâles arborent une tenue nuptiale éclatante et développent des tubercules sur la tête, signe distinctif de leur prêt à la reproduction.

Conclusion

Bien que de petite taille, le vairon joue un rôle significatif dans l’écosystème aquatique et la culture de la pêche. Sa facilité de capture en fait un poisson idéal pour initier les jeunes à la pêche, ne requérant pas un équipement sophistiqué. Utilisé comme appât pour des poissons plus gros, notamment la truite, il est également apprécié pour ses qualités culinaires en friture ou en omelette, offrant une expérience gastronomique unique malgré sa modeste taille. Le respect de cet humble habitant des eaux douces contribue à la richesse et à la diversité de nos rivières et lacs.