L’Anchois (Engraulis Encrasicholus)

L’Anchois, ou anchois commun, appartient à la famille des Engraulidés, un groupe de petits poissons marins réputés pour leur importance écologique et économique. Reconnaissable à sa petite taille et son régime alimentaire basé sur le plancton et les petits crustacés, l’anchois joue un rôle crucial dans la chaîne alimentaire marine.

Alimentation

L’anchois se nourrit principalement de plancton, petits crustacés, et phytoplancton. Cette alimentation, composée de proies très petites, souligne son rôle de consommateur primaire au sein des écosystèmes marins, où il contribue à réguler les populations de plancton et sert de proie à de nombreux prédateurs plus grands.

Description Physique

Avec un corps très fin, l’anchois possède une machoire supérieure saillante par rapport à la machoire inférieure, ce qui le distingue facilement. Ses flancs et son ventre argentés brillent sous l’eau, contrastant avec son dos bleu-vert. Cet aspect lui confère une certaine discrétion dans l’eau, essentielle pour échapper à ses prédateurs.

Habitat et Comportement

Vivant principalement en bancs, les anchois fréquentent les eaux haute mer mais se rapprochent des côtes au printemps pour frayer, ce qui les rend accessibles aux pêcheurs et à leurs prédateurs naturels. Cette migration annuelle est vitale pour leur cycle de reproduction et a également un impact significatif sur les pêcheries côtières.

Reproduction

La reproduction des anchois a lieu de mai à septembre, dans des zones marines peu profondes, de 10 à 30 mètres de fond. Une femelle peut pondre entre 10 000 et 30 000 œufs, qui sont pélagiques, c’est-à-dire qu’ils dérivent dans la colonne d’eau, maximisant ainsi les chances de survie des larves.

Importance Écologique et Économique

L’anchois est un maillon essentiel de la chaîne alimentaire marine, servant de nourriture à de nombreux poissons prédateurs tels que thons, bonites, pélamides, et maquereaux. Sa pêche est également importante pour les industries alimentaires, notamment pour la production de conserves et de pâtes d’anchois, très prisées dans la cuisine méditerranéenne et mondiale.

En conclusion, l’anchois est non seulement vital pour la biodiversité marine mais aussi pour l’économie des régions côtières où il est pêché. Sa gestion durable est cruciale pour maintenir les équilibres écologiques et assurer la continuité des activités de pêche qui en dépendent.